Fanmi Lavalas estime que le CEP a péché

« Il est impossible de fixer une date de clôture à la campagne électorale sans que le jour du scrutin ne soit établi. En le faisant, c’est du favoritisme », a fait savoir l’avocat de Fanmi Lavalas, Me Gervais Charles, suite à l’annonce du report des élections du 9 octobre prochain.

Lisez la suite sur lenouvelliste.com ....